Dernières stratégies de contrôle de la migraine chronique


Par Carrie DOUGHERTY


Traduit par La Voix des Migraineux

Certains facteurs de risques de présenter une migraine chronique sont identifiés. Certains traitements ne soulagent pas vos symptômes et parfois vous avez essayé plusieurs traitements sans succès. Vous avez des nausées persistantes ou fréquentes pendant vos crises de migraine. Pendant votre migraine vous êtes sensible au toucher du cuir chevelu ou de votre visage, c’est sûrement un signe d’hyperactivité nerveuse.


La migraine chronique comme notre invitée l’a écrit en 2015 est un trouble invalidant, sous diagnostiqué, sous-traité, associé à une invalidité importante, une mauvaise qualité de vie et un grand fardeau économique. On a l’impression qu’il n’y a pas d’issue.

Comment trouver un traitement qui nous soulage quand on a tout essayé ?

Où trouver un soutien économique, social, médical, psychologique pour traverser tout cela ?

Notre invitée le Dr. Carrie Dougherty, est Professeur associée à l’Hôpital Universitaire Neurologique à MedStar Georgetown et une championne pour les patients atteints de migraine chronique.

Combien de patients ont des migraines chroniques et combien de personnes savent qu’elles en ont ?


Il y a 38 ou 39 millions de personnes dans le monde qui ont des migraines. Seulement 2% ont des migraines chroniques.

En effet migraine « chronique » ça ne veut pas dire qu’on a des migraines depuis longtemps ou durant notre vie entière, c’est actuellement défini par au moins 15 jours de migraine par mois quel que soit le type de migraine dont 8 jours avec les signes de sensibilité à la lumière et nausées ou vomissements, pendant au moins 3 mois.