Marjolaine Boucheny Pour moi ça signifie vivre dans la douleur chronique, avec l'incompréhension des amis et de la famille, les jugements de l'environnement du travail. Ça signifie ne pas pouvoir choisir notre vie, ne pas profiter de l'instant présent. Ça signifie annuler les soirées, les invitations à la dernière minutes et se faire passer pour une personne non sociable. Ça signifie ne pas trop supporter les bruits, la lumière mais de devoir faire avec car aucun environnement n'est conçu pour nous. Ça signifie des jours de douleurs, de devoir rester coucher sans le vouloir et culpabiliser de ne pas pouvoir se tenir à son emploi du temps. Prendre des tonnes de médicaments, abîmer notre corps pour minimiser la douleur et avoir un peu de répit. Ça signifie passer des heures sur internet à la recherche de solutions miracles, tout essayer pour au final avoir une déception de plus. Enfin c'est le silence aussi de tout le corps médicale qui ne cherche pas vraiment plus loin pour nous accompagner dans la douleur et trouver des solutions. "Vous êtes migraineuse, vous devez vivre avec" NON je survie pour vivre et un jour j'aurais peut être, trouver une solution.

Pauline Brouster Tout a fait d'accord avec cette phrase : Survivre pour vivre. Il est vrai que j'ai le ressenti d'être en perpétuel suspend, à attendre et surtout à craindre la moindre crise.

Alors on me dit "arrête d'y penser c'est comme ça qu'elle va arriver !" Soit. Mais si ces gens là avaient la moindre idée de ce qu'est une migraine avec auras... s'ils savaient la douleur physique et psychologique ressentie, ils comprendraient sûrement mieux le pourquoi je passe ma vie à tout contrôler pour éviter d'en arriver là.
On ne vit plus, chaque jour passé sans crise est un jour de gagné contre cette maladie.

 

On vit avec la douleur permanente et on a une tolérance douleur anormale donc on survit pour vivre pas le choix ... saleté de migraines 😡 on en viendra à bout bon courage à tous.

Hélène Rouleau Survivre dans l espoir qu'un jour on va être mieux et là on pourra recommencer à vivre. Ou encore Survivre avant de pouvoir faire le deuil de qui on était et le temps de se refaire une autre vie plus adaptée à notre situation et y trouver à nouveau la joie de vivre!!!😊

Parce qu'on se lève et l'on se couche avec... Parce que c'est une cohabitation non désirée, une présence maléfique avec laquelle nous devons composer nos vies. Mais quelle vie ? Une vie de douleur, d'incertitudes, une épée au-dessus de nos têtes, un poids invisible mais si douloureux... Alors oui a survie pour vivre malgré tout !

Anne Marie Bourgeois  Malgré la douleur omniprésente je survis pour le prochain lever du soleil, le chant des oiseaux, les fleurs de mon jardin qui fleurissent, pour le rire d'un de mes petits-enfants, pour leurs caresses, pour les bras de mon homme autour de moi, pour goûter le dernier truc que j'ai réussi à cuisiner de peine et de misère, pour cette mélodie qui me fait vibrée malgré la douleur, pour l'amour de mes enfants adultes, pour mes chiens, pour moi parce que je respire encore et je dis oui à la vie malgré mes pertes importantes.

Sandrina Ferole Pour moi survivre pour vivre veut dire combattre la douleur au quotidien. Douleur des crises, douleurs face aux remarques et incompréhensions des proches ou du corps médical et pour moi la douleur est de savoir que ces crises ne disparaîtront jamais. Savoir que toute ma vie sera rythmée par ces douleurs et bien oui je dois survivre pour vivre😩😩😩

Véronique Labouret Il est vrai que notre vie n'est faite que de "comment survivre à cet enfer !"...nous survivons au jour le jour voire heure par heure et luttons tellement pour vivre avec notre fardeau

Caroline Gille Gousserey Moi, je vais aller au fond du trou : survivre, c'est pour moi ne pas céder à la tentation de tout arrêter, lutter contre cette idée que lorsqu'on est mort, on n'a plus mal ... Survivre, c'est s'accrocher à la vie désespérément pour les gens que j'aime, pour mes enfants ... Survivre, c'est préférer continuer de vivre pour ne pas les rendre malheureux
C'est ce dire aussi que leur amour me donne la force d'encaisser, de continuer d'avancer même dans l'obscurité et que les moments où je "vis" en valent la peine ... ☀️😍

Oui c'est tout à fait ça; il faut survivre pour essayer de vivre comme on peut avec cette douleur incessante. Il faut survivre pour essayer de profiter un peu de notre famille et de quelques instants de bonheur ! Il faut continuer à avancer malgré tout parce qu'on n'a pas le choix !