migraine et culpabilité

Vous êtes un super humain qui essaie de faire autant que les autres avec un cerveau à ( 50% de ces capacités ). Il faut s'adapter. Accordez-vous ce droit. Personne n'est plus exigent que nous envers nous même.

  • Essayez de diminuer cette tendance à vouloir être parfait(e).
  • S'autoriser à prendre du temps pour soi en dehors des crises sans utiliser tout le temps valide pour rattraper ce qui n'a pas été fait. Vous y avez le droit comme tout le monde. Vous serez plus serein avec vos proches.
  • Revoir les priorités. Prendre un peu de temps avec les enfants plutôt que faire le grand ménage de printemps après chaque fin de crise. Faire le tri dans les amis, garder du temps pour ceux qui sont bénéfiques pour vous.
  • Au travail, il n'y a aucune raison pour que vous en fassiez plus que les autres. Restez dans le réaliste. Plus on en fait, plus on attend que vous en fassiez. Faites respecter les droits acquis si vous avez des aménagements liés à la reconnaissance de handicap.

Une majorité de la population ignore ce qu'est une vraie crise de migraine... n’hésitez pas à communiquer autour de vous sur vos symptômes.


octobre 2018