Types de migraines

Ces explications ne prétendent en aucun cas à vous aider à poser un diagnostic. Seul un neurologue, de préférence spécialisé en migraine, peut en s’appuyant sur les critères internationaux, vos antécédents familiaux et son expérience, poser le diagnostic et mettre en place un traitement. N’hésitez pas à poser des questions. Tout mal de tête, inhabituel, difficile à supporter ou qui se répète nécessite un avis médical. Mai 2021


DIAGNOSTICS ET TYPES DE MIGRAINE

Pour poser le diagnostic, les médecins et les neurologues s’appuient sur une classification définie par des recherches, validées et officialisée par lIHS (International Headache Society): la société internationale des maux de tête. Voir articles Classification internationale.

Pour poser un diagnostic de migraine, en tenant compte de votre état de santé et de vos antécédents médicaux, les médecins s’appuient sur 4 symptômes principaux . Pour établir le diagnostic, il n’est pas obligatoire de présenter tous ces symptômes en même temps. Par contre, le neurologue prendra en compte plusieurs d’entre eux.

On distingue 2 catégories principales de migraine, s’y ajoute la migraine chronique.

MIGRAINE SANS AURA

La migraine est aussi associée à d’autres phénomènes.

Parfois aussi :

Tout ceci explique pourquoi les patients atteints de migraine se réfugient dans une pièce sombre et silencieuse, s’allongent et essaient de bouger le moins possible pour essayer de rendre plus tolérable la crise.

MIGRAINE AVEC AURA

Un migraineux sur 5 peut aussi ressentir une aura. Cette aura précède la crise dont les symptômes sont les mêmes que pour les migraines sans aura.

Juste avant la crise de migraine, le malade peut ressentir des troubles neurologiques. Ces troubles peuvent durer de 5 minutes à 1h. Le plus souvent ces troubles s’arrêtent dès que le mal de tête apparaît. Dans de rares cas, ils continuent pendant la crise. A la fin de la crise, tout revient à la normale.

Il est admis que ces troubles ne présentent pas de dangers même s’ils peuvent être angoissants et gênants.

Cependant, devant tout nouveau symptôme, il faut consulter. Seul un médecin peut faire la part des choses entre la migraine et les autres possibilités.

Pendant l’aura de la migraine on peut ressentir :

Voici une petite vidéo YouTube réalisée par LA VOIX DES MIGRAINEUX .

L’aura en BREF.

MIGRAINE CHRONIQUE

La migraine chronique peut concerner aussi bien les migraineux sans aura que les migraineux avec aura.

La définition est : patients présentant 15 jours de céphalées par mois dont au moins 8 jours de migraine.

Dans 30 % des cas, ce type de migraine très invalidant est la conséquence du mésusage médicamenteux.

Mésusage médicamenteux : Mauvaise utilisation des traitements, utilisation excessive des traitements de crise au-delà des recommandations des neurologues, soit une limite de 10 triptans et 15 AINS par mois. Pour plus d’informations onglet traitements de crises.

Les deux autres tiers ne sont pas encore expliqués. Ils sont probablement dus à des variations de la maladie.

MIGRAINES CATAMENIALES OU MIGRAINES MENSTRUELLES

Ce sont les crises de migraines liées aux fluctuations hormonales des femmes durant le cycle. Elles sont très difficiles à traiter. Elles ne forment pas une catégorie de migraines.

Dans la plupart des cas, le diagnostic de migraine est facile à poser puisque les critères sont bien définis. Comme nous sommes tous différents et que le cerveau est très complexe pour certains cas atypiques, le diagnostic peut être long à poser. Le diagnostic ne nécessite aucun examen complémentaire. Le médecin les prescrit uniquement s’il souhaite écarter un autre diagnostic. C’est une précaution 

MIGRAINES PLUS RARES

LA MIGRAINE HEMIPLEGIQUE

Il en existe 2 types. La migraine hémiplégique familiale ou plusieurs membres de la famille sont touchés et la migraine hémiplégique sporadique ou un seul membre de la famille est touché. C’est la seule migraine pour laquelle les chercheurs ont identifié formellement 3 gènes. Des recherches sont encore en cours car certains malades ne présentent aucun de ces 3 gènes ce qui laisse supposer qu’il en existe d’autres. Le diagnostic est essentiellement clinique reposant sur les symptômes comme pour les autres migraines. L’existence d’un autre membre de la famille souffrant du même type de crises et ou la présence d’un des trois gènes connus permettent d’affirmer le diagnostic. En l’absence de ces informations, le malade est souvent confronté à une errance diagnostique.

Les malades présentent :

De nombreux autres symptômes y sont souvent associés, seul un neurologue peut vous confirmer qu’ils relèvent de la migraine.  

LA MIGRAINE ABDOMINALE

C’est souvent la première manifestation de la migraine chez l’enfant entre 5 et 9 ans. Des adultes peuvent être touchés.

LA MIGRAINE SILENCIEUSE

Les patients présentent tous les symptômes de la migraine et vivent presque toutes les phases. Prodrome, aura, et post drome à l’exception de la céphalée.

LA MIGRAINE VESTIBULAIRE

Le système vestibulaire de l’oreille interne est perturbé.  

AURA PROLONGEE

Dans de rares cas, l’aura peut se prolonger sur des jours ou des semaines.

Par Sabine DEBREMAEKER. Mai 2021

Sources :
https://ihs-headache.org/en/
https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/migraine
https://migraineworldsummit.com/
https://www.sfemc.fr/