Compléments alimentaires

⚠ Les informations fournies sur ce site ne remplacent en aucun cas celles des neurologues spécialisés. Elles sont destinées à améliorer et non à remplacer la relation directe entre le patient et le professionnel de santé. Mai 2021.


LES COMPLEMENTS ALIMENTAIRES RECONNUS COMME AYANT UNE EFFICACITE PROBABLE SUR LA MIGRAINE

Ils sont appelés les nutraceutiques. Contraction de nutrition et thérapeutique.

Ce sont des vitamines, des minéraux ou des plantes.

Les vitamines et les minéraux sont naturellement présents dans le corps. De nombreuses substances composant les plantes aussi.

Ces approches sont des alternatives douces aux traitements médicamenteux. Elles peuvent aider les personnes qui souhaitent les éviter ou qui ne peuvent pas en prendre pour différentes raisons. Les enfants peuvent généralement aussi en prendre. Les effets secondaires sont généralement minimes.

Néanmoins, absorber en excès certaines vitamines ou certains minéraux peut avoir de graves conséquences.

Les plantes sont composées de différentes substances dont certaines sont toxiques. Une substance peut être bénéfique à petite dose et mortelle à haute dose.

Les compléments alimentaires peuvent venir en interaction avec nos autres traitements et en diminuer l’efficacité. Ils peuvent dans certains cas être contre-indiqués. Il convient donc d’en parler à son médecin avant de commencer un traitement.

LE MAGNESIUM POUR LA MIGRAINE

C’est un minéral naturellement présent dans le corps.

Il est administré comme traitement de fond de la migraine.

On le prend sous forme de gélule. Il peut aussi être administré en perfusion.

On pense qu’il agit sur l’activité cérébrale qui participe de l’aura migraineuse. Il pourrait bloquer ou diminuer les échanges chimiques qui induisent la douleur de la migraine.

L’effet secondaire le plus important est la diarrhée.

Cependant trop de magnésium peut apporter de sérieux problèmes : baisse de la tension, rythme cardiaque irrégulier…

Il peut interférer avec certains traitements.

Globalement, le magnésium est un traitement de choix et peu dangereux pour les personnes souhaitant éviter un traitement médicamenteux.

Il convient néanmoins d’en parler avec son médecin pour définir les dosages et vérifier les contre-indications.

LA RIBOFLAVINE OU VITAMINE B2 POUR LA MIGRAINE

C’est une vitamine.

Dans le traitement de fond de la migraine, l’hypothèse est qu’elle interviendrait au niveau des cellules en améliorant leur fonctionnement.

De nombreuses études semblent prouver son efficacité dans le traitement de fond des migraines chez l’adulte. Chez l’enfant, on ne dispose pas encore de données suffisantes. Des études sur une période supérieure à trois mois sont souhaitables.

La dose efficace recommandée est de 400 mg.

Les effets secondaires sont une urine jaune et un besoin plus fréquent d’uriner. L’excès est éliminé par les urines.

De nombreux neurologues prescrivent de la Riboflavine à leurs patients y compris les enfants sous forme de préparation magistrale.

Il convient d’en discuter avec votre médecin avant de commencer le traitement.

LA CO-ENZYME Q10 ET LA MIGRAINE

Dans le cadre du traitement de la migraine, la Co-Enzyme Q10 interviendrait à la fois sur le processus inflammatoire et sur le fonctionnement des cellules.

Comme pour la RIBOFLAVINE, de nombreuses études ont conclu à son efficacité dans le traitement de la migraine chez l’adulte.

Les preuves manquent pour les enfants. C’est une alternative intéressante aux traitements de fond médicamenteux. Il convient de consulter pour déterminer le dosage et éviter les contre-indications.

LA GRANDE CAMOMILLE

C’est une plante de la famille des marguerites.

Elle est traditionnellement utilisée dans le cadre des céphalées et de la migraine.

C’est une des substances qui la compose qui aurait un intérêt dans le traitement de la migraine : les parthonelides.

Dans le cadre du traitement de fond de la migraine, ils agissent sur de nombreux facteurs impliqués dans les mécanismes de la migraine.

En dépit des nombreux retours positifs de patients, les études n’ont pas réussi à prouver l’efficacité de la grande camomille.

Des chercheurs, en isolant les parthonelides et en les associant à d’autres substances, tentent d’en augmenter l’efficacité et de l’améliorer.

Les effets secondaires rapportés sont essentiellement des troubles digestifs.

Les contre-indications sont la grossesse et les troubles de la coagulation ou la prise concomitante de traitements ayant un effet sur la coagulation. Il convient de demander l’avis de votre médecin avant de commencer le traitement.

Sources : 

American Headache Society

American Migraine Foundation

https://www.univadis.fr/viewarticle/prevention-de-la-migraine-par-la-riboflavine-des-preuves et-des-questions-526195?sso=true

Vidal

Rédigé par Sabine DEBREMAEKER

Mars 2021