La migraine de l’enfant et de l’adolescent

Ces explications ne prétendent en aucun cas vous aider à poser un diagnostic. Seul un neurologue de préférence spécialisé en migraine peut, en s’appuyant sur les critères internationaux, vos antécédents familiaux et son expérience, poser le diagnostic et mettre en place un traitement. N’hésitez pas à poser des questions. Tout mal de tête, inhabituel, difficile à supporter ou qui se répète nécessite un avis médical.

RECONNAITRE LA MIGRAINE CHEZ L’ENFANT

Les enfants peuvent souffrir de migraine dès leur plus jeune âge. La migraine est aussi invalidante chez l’enfant que chez l’adulte. Elle nécessite une réelle prise en charge adaptée aussi bien en termes de traitements que d’accompagnement. Les symptômes de la migraine chez l’enfant sont souvent pris pour des troubles digestifs car des vomissements et/ou des douleurs abdominales sont fréquents alors que parfois les symptômes typiques de la céphalée sont invisibles. Tant que l’enfant ne peut pas verbaliser ses symptômes, le diagnostic est parfois compliqué.

LES CRITÈRES DE DIAGNOSTICS OFFICIELS

Les critères de diagnostics officiels de la migraine chez l’enfant sont les mêmes que chez l’adulte :

MIGRAINE SANS AURA

– Une douleur moyenne ou difficilement supportable.
– La douleur dans la majorité des cas se situe d’un seul côté de la tête, le patient peut ressentir le plus souvent des pulsations comme des battements de cœur.
– Une crise qui dure de 4h minimum à 3 jours si on ne prend pas de traitement (parfois plus).
– Cette douleur devient plus forte si on fait un effort ou si on se déplace.

La migraine est aussi associée à d’autres phénomènes :

– Des troubles digestifs, des nausées ou des vomissements.
– Une sensibilité plus forte au bruit « phonophobie », à la lumière « photophobie » les rendant bien souvent insupportables.

MIGRAINE AVEC AURA

– Les critères diagnostics de la migraine sans aura
– Des troubles visuels : voir flou, voir des taches ou des éclairs, avoir du mal à voir sur les côtés. Ce sont les troubles que l’on rencontre le plus souvent.
– Des troubles sensitifs des picotements, des fourmillements, des sensations bizarres.
– Des troubles du langage : avoir du mal à trouver ses mots, à les prononcer correctement, rarement se retrouver incapable de parler pendant quelques minutes.
– Des troubles moteurs : très rarement, pour des formes de migraine très rares, on peut ressentir une faiblesse, un
engourdissement important d’un côté du corps jusqu’à aller parfois à une paralysie.

SYNDROMES ET CARACTÉRISTIQUES SPÉCIFIQUES

La migraine de l’enfant présente des syndromes et caractéristiques spécifiques :

– vertiges paroxystiques bénins : impression que la pièce tourne, le vertige dure moins d’une minute.
– migraine abdominale : la douleur se situe dans le ventre. Elle peut être modérée à intense, accompagnée de nausées, avec ou sans vomissements et d’une pâleur.
– vomissements cycliques : vomissements répétés accompagnés d’intenses nausées sur des cycles de 4 à 5 jours.
– durée de la crise plus courte.
– mal de tête des deux côtés.
– coliques du nourrisson : c’est une hypothèse.

Les enfants peuvent être atteints de migraines plus rares (hémiplégiques ou vestibulaire – voir notre page Comprendre la migraine / Types de migraines).

De la petite enfance à la puberté, on trouve autant de filles que de garçons atteints de migraine. A la puberté, à partir des premiers cycles menstruels, la fréquence des migraines devient plus importante chez les filles.

Un enfant atteint de migraine souffre autant qu’un adulte. Une consultation auprès d’un neurologue s’impose dès lors que les crises sont fréquentes. Il confirmera, le cas échéant, le diagnostic. Il prescrira les traitements de crise et de fond, si nécessaire. Un traitement de fond peut être mis en place très tôt, si la fréquence et l’intensité des crises a un fort retentissement sur la qualité de vie de l’enfant.

Votre soutien bienveillant permettra à votre enfant de vivre mieux avec la migraine.

La recherche avance vite, gardons espoir pour eux.

Sources :

Migraine Variants in Children

International Headache Society

Société Française d’Etudes des Migraines et Céphalées