migraine et emploi

La migraine n'est pas une maladie mortelle. De ce fait, il n'y a aucune raison d’arrêter de travailler.

"Et puis un mal de tête se soigne avec du paracétamol tout le monde le sait. On a tous une collègue qui ne vient pas travailler car elle a mal à la tête... un peu tire au flan..."

Nous avons tous entendus ces propos-là. L'image du monde du travail sur les migraineux est effroyable. Le matin lorsque j'ouvre les yeux, c'est souvent là que je détermine si je vais être en capacité d'aller travailler. Je dois calculer s'il vaut mieux aller travailler ou rester à la maison.

Si je ne vais pas travailler, le double de travail va m'attendre et en plus, je devrais récupérer mes heures. Si je vais travailler, je prends le risque d'amplifier ma crise et devoir gérer mon trajet retour... et à coups surs ma vie personnelle va en pâtir.


octobre 2018