Comment soutenir les employés atteints de migraine

pexels fauxels 3184418

Découvrez une enquête qui révèle que les employés souhaitent que leurs employeurs fassent preuve de plus d’empathie.

 

Un article du site de l’IHS-GPAC

En 2021, la Migraine Association of Ireland (MAI) a distribué l’enquête Migraine in the Workplace (la migraine sur le lieu de travail). Au total, 400 participants ont été interrogés sur la façon dont la migraine affecte leur travail, leur carrière, les aménagements de leur poste de travail et plus encore. De nombreuses personnes atteintes de migraine ont déclaré que leur maladie interfère avec leur travail et qu’elles ont le sentiment que leurs employeurs n’offrent pas suffisamment de soutien face à leur maladie.

Bien qu’elle soit la 3ème maladie la plus répandue dans le monde, la migraine est considérée comme une « maladie invisible ». De nombreuses personnes se font de fausses idées de la maladie ou ne la comprennent pas bien. Parfois, elle peut même faire du lieu de travail un endroit de discrimination. De nombreux participants à l’enquête ont déclaré que la migraine interfère avec leurs performances, et pourtant, il a été constaté que les employeurs ne fournissaient pas le soutien et les ressources nécessaires qui pourraient aider leurs employés. Lisez la suite pour en savoir plus sur les résultats et sur ce que les employeurs peuvent faire pour soutenir leurs employés souffrant de migraines.

CE QUE L’ENQUÊTE A RÉVÉLÉ :

L’enquête a révélé que 82 % des participants ont déclaré que la migraine avait un impact direct sur leur vie professionnelle. Cela concerne notamment leur confiance en eux, leur capacité à prendre des décisions, la clarté de leurs pensées et la gestion de leur temps. Les participants ont également déclaré que la migraine provoquait de l’anxiété et rendait généralement la journée difficile à supporter. D’autres participants ont indiqué que leur maladie affectait leur fréquence d’arrêts maladie, ce qui engendre des répercussions sur leurs perspectives de promotion. Dans d’autres cas, certains employés ont dû passer à un travail à temps partiel et 22 % des participants ont même complètement changé de carrière.

Malgré les perturbations causées par la migraine, l’enquête a révélé que les employeurs n’offraient pas d’aménagements adéquats à leurs employés. Seuls 20 % des employeurs offrent un soutien et des aménagements aux employés souffrant de migraine. Un pourcentage encore plus faible, 9 % de salariés ont indiqué que les employeurs soutenaient la mise en place d’aménagements ergonomiques pour les personnes souffrant de maladies chroniques.
En outre, 85 % d’entre eux espèrent que leurs collègues de travail comprendront ainsi mieux la migraine et son caractère invalidant.
L’enquête a révélé que la migraine a un impact sur les performances et la vie professionnelle des employés, mais que leurs employeurs ne font pas preuve de suffisamment de compréhension et de soutien.

COMMENT LES EMPLOYEURS PEUVENT-ILS SOUTENIR LEURS EMPLOYÉS ?

Comme l’indique l’enquête, les employés migraineux ont exprimé le souhait que leurs employeurs et leurs collègues soient plus compréhensifs et plus sensibles à ce qu’est exactement la migraine : une maladie invalidante. Il incombe aux employeurs de veiller à ce que le lieu de travail soit un espace sûr pour les employés, et cela commence par la compréhension.
La migraine est une maladie neurologique aux nombreux symptômes et la 2ème cause d’invalidité dans le monde. Elle peut interférer avec la vie quotidienne et le travail ne fait pas exception.
Les entreprises peuvent commencer par créer un lieu de travail plus favorable via la reconnaissance et la prise en charge de ce problème. Des aménagements peuvent également être réalisés pour les personnes qui souffrent de migraine. Parmi les mesures et les aménagements que les employeurs peuvent mettre en place avec leurs employés, citons les horaires flexibles, les possibilités de travail à domicile et l’aménagement des bureaux (par exemple, des pièces calmes, des lumières tamisées, un bureau situé dans une partie plus calme du bureau, etc.).
Les programmes d’éducation tels que Migraine Fitness at Work™ de l’IHS-GPAC sont l’un des meilleurs moyens de créer un environnement de soutien et de compréhension pour les employés atteints de migraine.
Par exemple, Fujitsu Limited, une entreprise de technologie de l’information basée à Tokyo, a mené un programme d’éducation avec l’aide de l’IHS-GPAC pour 73 000 de ses employés, soit environ 91 % de sa main-d’œuvre au Japon. Le résultat a été un succès retentissant, 71 % des employés participants déclarant qu’ils comprennent désormais que la migraine est une maladie invalidante et 90 % des employés qualifiant le programme de bénéfique.
Les employés migraineux ont déjà beaucoup à gérer en raison de leur maladie : voir la migraine interférer avec leur carrière et leur vie professionnelle est un fardeau supplémentaire. La compréhension est le premier pas vers la création d’un environnement plus adapté sur le lieu de travail.


Vous pouvez soutenir vos employés et vos collègues en vous renseignant sur la migraine.

Intégrez dès aujourd’hui des ressources sur la migraine dans votre entreprise et soutenez vos employés.
Pour plus d’informations, consultez le programme de l’IHS-GPAC : « Migraine Fitness at Work ».

Source : https://ihs-gpac.org/how-to-support-employees-living-with-migraine/


Un article traduit par Mumine Sen et Morgane Rivera Vargas, bénévoles à la Voix des Migraineux


Mis en ligne le 25 janvier 2023.

Consultez d’autres articles sur la migraine rédigés ou traduits par nos soins