Les neurologues méritent tout notre respect. Ils sont là pour nous aider dans notre parcours de patient.

 

Néanmoins des lois ainsi que le code de déontologie des médecins protègent les patients.

Vous avez ainsi le droit à une information complète, au respect de vos choix et à l’accès de votre dossier médical.

Article R4127-35 du code de santé public.

 

Le médecin doit à la personne qu'il examine, qu'il soigne et qu'il conseille, une information loyale, claire et appropriée sur son état, les soins et les investigations qu'il propose...

Article R4127-36 du code de la santé public.

 

Le consentement de la personne examinée doit être recherché dans tous les cas. Lorsque le malade en état de s'exprimer refuse les traitements et examens, son choix doit être respecté. Le médecin peut s'efforcer de le convaincre.

 

Article 1111-4 : Toute personne prend avec le professionnel de santé, compte tenu des informations et des préconisations qu'il lui fournit, les décisions concernant sa santé.

 

° Tous les patients ont le droit d'obtenir la communication de leur dossier médical depuis la loi de 2002. Les médecins sont tenus de tenir une fiche de suivi de tous les soins dispensés.

 

Le conseil d’état considère que "le droit de donner son consentement éclairé à un traitement est une liberté au nom du respect des libertés individuelles et de la dignité humaine dont découle le principe d'inviolabilité du corps humain". 

 

Exception : En cas de risque vital, d'urgence ou d'impossibilité, l'Article 1111-4 du code de santé public impose à tout personnels de santé d'agir dans les plus brefs délais et le dispense d'obtenir le consentement des représentants légaux.

 


Juin 2019