Les interactions médicamenteuses

Extrait de l’interview du Docteur Shivang Joshi

Migraine World Summit 2019

Aviez-vous peut-être déjà ressenti que quelque chose n’allait pas juste après avoir pris vos médicaments ? Peut-être que vous ne remarquez pas les effets secondaires directement, mais quelques temps après, vous notez des choses inhabituelles comme la prise de poids, des troubles de l’humeur, des problèmes digestifs ou encore des pertes de cheveux. Dans cette interview nous allons découvrir ce que nous avons besoin de savoir au sujet des effets secondaires, des interactions et autres effets négatifs provenant des médicaments, et comment éviter les plus sévères.

Le Dr Shivang Joshi, spécialiste des céphalées et migraines, expert en pharmacologie, mais aussi professeur associé à l’University of Buffalo School of Pharmacy travaillant également à la DENT Neurological Institute, va nous aider à y voir plus clair.


QUELLE EST LA DIFFERENCE ENTRE EFFETS SECONDAIRES ET EFFETS INDESIRABLES LIES AUX MEDICAMENTS ?

Parfois, tous ces termes peuvent être un peu déroutants. Un effet secondaire est un terme non spécifique et générique se référant aux désagréments liés à un médicament. Une réaction indésirable est davantage liée aux désagréments d’un médicament à des doses normales. Et enfin, un effet indésirable ou paradoxal médicamenteux est nocif, il survient quand le patient prend des doses inappropriées.

POURQUOI LES PATIENTS MIGRAINEUX SONT-ILS PLUS EXPOSES AUX EFFETS INDESIRABLES DES MEDICAMENTS ?

Fait intéressant, une étude a examiné les patients ayant pris du topiramate (Epitomax® / Topamax® ) pour les migraines et pour les troubles épileptiques. Aux mêmes doses, les patients souffrant de migraine étaient plus susceptibles d’avoir des effets indésirables que les patients épileptiques. Cela confirme ce que nous savons déjà : le cerveaux des migraineux est différent de celui des patients non migraineux. En effet leur cerveau est hyperexcitable. Rappelez-vous d’une chose, le cerveau n’aime pas trop les changements. Il est donc possible que les patients souffrant de migraines soient plus susceptibles d’avoir des effets indésirables liés aux médicaments.

QU’EST-CE QUE LE SYNDROME SEROTONINERGIQUE ET COMMENT SAVOIR SI VOUS EN ETES ATTEINT ?

Je tiens à souligner un point très important pour les patients qui prennent des triptans et des antidépresseurs à base de sérotonine : l’American Headache Society a publié un rapport de consensus suggérant que la monothérapie (le fait de prendre un seul antidépresseur) tout en prenant des triptans n’augmente pas significativement le risque de syndrome sérotoninergique.
Le syndrome sérotoninergique est quelque chose de très rare, mais malheureusement le risque zéro n’existe pas. Vous devez donc être prudent si vous prenez plusieurs antidépresseurs et un/plusieurs triptan(s). Les symptômes peuvent comprendre :
• une agitation,
• une augmentation des réflexes,
• une augmentation de la température.


Les antidépresseurs, peuvent donc être efficaces, mais ils doivent être utilisés avec prudence. De plus, comme je l’ai suggéré, si vous avez des changements d’humeur négatifs (tristesse, plus envie de rien, fatigue… ), il est souhaitable de contacter votre médecin au plus vite, car ce n’est pas un phénomène dose-dépendant, et cela peut se produire même à très faible dose.

Source : https://migraineworldsummit.com/talk/drug-interactions-with-common-migraine-meds/

Traduction de Elise Pinoteau, bénévole à la Voix des migraineux

Consultez d’autres articles sur la migraine rédigés ou traduits par nos soins