Quand la migraine commence ou reste dans le cou

Quand la migraine commence ou reste dans le cou
Interview de Dr. Sait Ashina, Migraine World Summit 2021


Résumé et traduit de l’anglais par Delphine Bürgi la Voix des Migraineux

Les douleurs cervicales lors d’une migraine peuvent apparaître comme signe avant-coureur de la crise, pendant la crise ou au contraire en sortie de crise. Selon plusieurs études, jusqu’à 70% des personnes migraineuses rapportent des douleurs au cou pendant la crise, et 48% ont mal au cou en amont de la crise.

Les douleurs cervicales peuvent aussi être une conséquence de plusieurs maladies dont souffrent très souvent les patients migraineux : arthrite rhumatoïde, hernie discale, fibromyalgie, coup du lapin… qui serait montrée par une radiographie ou une IRM.


Douleurs cervicales ↔ migraine ?

Des signaux de douleur envoyés par les muscles du cou par l’intermédiaire du tronc cérébral dans le complexe cervical trijumeau peuvent déclencher la migraine.
Mais au contraire la migraine elle-même peut aussi déclencher la douleur au cou chez 32% à 57% des patients. Lorsque les douleurs cervicales sont des symptômes de la migraine, un traitement efficace contre la crise agira probablement sur les douleurs au cou.


Traitements spécifiques et prévention

– kinésithérapie, massage et exercices pour corriger la posture
– appliquer du chaud ou du froid aide certains patients
– perte de poids
– acupuncture, acupression, dry needling
– veiller à avoir un bon rythme de sommeil, avec le bon oreiller
– gel anti-douleur
– injection de médicaments visant à engourdir les muscles aux points de tension peut atténuer les douleurs et ainsi réduire le mal de tête. L’effet dure de 2 semaines à 4-6 mois, voire plus.
– Les AINS qui sont parfois prescrits pour la migraine, peuvent avoir un effet bénéfique sur les douleurs au cou également.
– en cas de hernie ou d’arthropathie (problèmes structurels des cervicales) on peut avoir recours à des injections de stéroïdes épidurales, neurotomie ou dans les cas les plus critiques à de la chirurgie.


Mal de tête cervicogénique

Il s’agit d’un type de céphalée secondaire spécifique : la douleur qui se développe dans le cou, mais la douleur est ressentie dans la tête. Cela est dû à un problème aux cervicales (montré par imagerie). Certains patients reçoivent par erreur ce diagnostic alors qu’il s’agit en fait de migraine, car les symptômes sont proches.
Il est cependant possible d’être atteint des 2.


Céphalée primaire vs. céphalée secondaire

– Céphalée primaire : pas de cause spécifique et imagerie normale (facteurs intrinsèques par exemple hormonaux ou génétiques).
– Céphalée secondaire : par exemple due à une tumeur, méningite, anévrisme…


Névralgie occipitale

Il s’agit d’un autre type spécifique de céphalée. La douleur dure de quelques secondes à quelques minutes. Il s’agit d’une douleur aigüe.


Botox

Du Botox est injecté dans les muscles du cou et des épaules en tant que traitement des migraines chroniques, mais peut réduire la douleur dans le cou associée chez certains patients.