Les informations fournies sur ce site ne remplacent en aucun cas  celles des neurologues  spécialisés. Elles sont destinées à améliorer et non à remplacer la relation directe entre le patient et le professionnel de santé.


Les traitements alternatifs

Attention, ces informations n'ont pas vocation à remplacer la médecine générale. Il ne s'agit que d’expérience ou d’expériences parallèles. Ce qui fonctionne pour une personne, ne fonctionnera pas forcement pour une autre. En cas de doute, merci de consulter votre médecin.


La menthe poivrée

Excellent stimulant digestif et intellectuel, elle est d'abord efficace pour accélérer la digestion en agissant sur le mal de ventre ou les nausée. De fait, les céphalées associées cèdent du terrain. Antalgique et décongestionnante, elle soulage rapidement la douleur.

Dès le début d'un mal de tête, appliquer sur le front et les tempes quelques feuille de menthe fraiche ou vous pouvez aussi en trouver en petit flacon dans certains magasins (bio, pharmacie...). Ensuite allongez vous dans un endroit frais au calme et patientez au moins 15 minutes pour voir si la douleur se calme ou disparait.

 

Contre-indication : déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes, eux enfants de moins de 6 ans et aux personnes souffrant d'hypertension.

 

magazine plus jamais mal à la tête.


auriculothérapie

L'Auriculothérapie s'apparente à l'acuponcture, en ce sens qu'elle consiste à stimuler certains endroits de la peau (=les points) pour soulager les douleurs et divers autres troubles physique ou psychiques.

L'Auriculothérapie, s'applique uniquement sur le pavillon de l'oreille (196 points sur chaque oreille).

Elle s'explique par des mécanismes neurophysiologiques et neurogénétiques. Au cours du développement embryologique et fœtal, il s'affiche à l'oreille une cartographie identique à celle qui existe entre le cerveau et le corps entier.

Suites à ses travaux la discipline est reconnue par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et les  cartographies admises au niveau international.

L'Auriculothérapie est une technique thérapeutique complémentaire à tout autre traitement. Elle devenir une aide alternative lorsque les traitements conventionnels sont devenus inefficaces ou ont épuisé leurs possibilités. Elle peut être un excellent substitut en cas d'intolérance aux médicaments ou permettre leur sevrage.

L'Auriculothérapie est pratiquée par des docteurs en médecine ayant un Diplôme Inter Universitaire d'Auriculothérapie scientifique.

 

 

Les traitements sont effectués de diverses façons :

  • Aiguilles fines identiques à celles de l'acupuncture et laissées en place quelques minutes à une heure (utilisation peur fréquentes, seulement pour des indications précises).
  • Aiguilles dites "semi-permanentes" (ASP) stériles : "petits clous" de 1,5 mm de long et 0,8 mm de diamètre qui restent en place et tomberont seuls (quelques heures, jours voire semaines selon l'importance de la pathologie).
  • La cryothérapie : ici les ASP sont remplacées par des "petits clous de glace", spray d'azote liquide (t°-89 °C) sous pression (50 bars) provoquant une "brulure" du point qui se cicatrisera secondairement tout en exerçant son action de correction de la pathologie ; cette technique n'est pas employée sur les peaux pigmentées (risque de cicatrisation dépigmentée).

ces 2 dernières techniques sont les plus utilisées.

Problèmes aigus :

Soulagement immédiat ou dans la journée ou la semaine.

Problèmes chroniques : soulagement dans le mois. Si la première séance a apporté une amélioration, il faut envisager 3 ou 4 séances espacées de quelques semaines pour stabiliser la situation.

 

pour en savoir plus :

https://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=auriculotherapie_th

Douleurs aiguës ou chroniques - Céphalée et Migraines - Névralgie dentaire - Névralgie du Trijumeau et autres nerfs de la face - Névralgie cervico-brachiale - Névralgie d'Arnold - Torticolis - Lumbago et Sciatique...


l’ostéopathie

Cf. Ooreka

 

Certains maux de tête peuvent avoir une origine grave. Il convient donc de consulter un neurologue compétent avant de rencontrer l’ostéopathe. Un ostéopathe compétent réorientera le patient en cas de doute sur les symptômes. Et seul un ostéopathe compétent pourra intervenir avec prudence et efficacité. Dans le cas contraire, la situation pourrait s'aggraver. Assurez-vous du professionnalisme de votre thérapeute.

Dans leur pratique, les ostéopathes attribuent à la migraine 5 origines différentes.

 

  • L'origine vasculaire.
  • L'origine neurologique.
  • L'origine ostéo-articulaire.
  • L'origine psychologique.
  • L'origine hormonale.

L'ostéopathe va donc faire en sorte de relancer la circulation au niveau des artères par différentes technique.

 

Il peut s'agir:

  • D'ostéopathie crânienne avec une correction du MRP et un rééquilibrage de l'axe crânio-sacré, et donc du bassin.
  • D'ostéopathie structurelle en travaillant sur les vertèbres (le plus souvent cervicales, mais également dorsales hautes, dans la région située entre les omoplates) qui sont en lésion ostéopathique et qui peuvent empêcher :

- La bonne vascularisation du crane.

- La bonne innervation du crane.

  • D'un travail viscéral :

- Au niveau des organes du petit bassin (organes génito-urinaires)

 

Généralement, les céphalées qui sont prises en charge en ostéopathie cèdent en deux ou trois séances. L'avantage incontestable de l'approche ostéopathique, lorsque le traitement est complet et bien mené, est d'éviter les récidives, tout du moins, de les espacer considérablement. Il est inutile de prolonger au-delà de 3 séances si les résultats ne sont pas au rendez-vous.

 

pour en savoir plus :

https://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=osteopathie_th


l’acupuncture

Pourquoi c'est bien? Après un interrogatoire sur le type de mal de tête pour lequel on consulte, ses antécédents personnels et familiaux, l'acupuncteur détermine comment le patient est construit sur le plan énergétique ( sommeil, règles douloureuses, observation du teint, des yeux, de la langue...). Puis, à l'aide de fines aiguilles, il stimule des points précis de passage de l’énergie de façon à rétablir l'harmonie et à permettre aux organes de bien fonctionner.

Cette pratique a prouvé son efficacité sur les troubles à forte composante psychosomatiques comme les maux de tête et migraines. En stimulant la production par l'organisme d'antidouleurs naturels et en bloquant le "message douleur" au niveau du système nerveux central, elle a une action sédative rapide sur différents types de céphalées.

Pour migraineux, a fortiori si leur trouble est associé au stress, à l’anxiété, à une fatigue persistante.

La liste des praticiens en France se trouve sur Acupuncture-France.com

 

Pour en savoir plus :

https://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=acupuncture_th

magazine plus jamais mal à la tête.


Cefaly

 

 

 

 

"Le Cefaly est un système externe de stimulation du nerf trijumeau pour traiter et prévenir les migraines. Une électrode adhésive est placée au niveau du front sur laquelle vient se connecter magnétiquement, le Cefaly. Il produit au travers de l’électrode des micro-impulsions précises sur la branche supérieure du nerf trijumeau pour réduire la douleur (programme de crise) ou prévenir les futures crises de migraine (programme de prévention).

C'est un petit appareil qui s'apparente à une électrode.

Il se "colle" grâce à des patchs sur le front entre les deux yeux.

Il a plusieurs niveaux. Chaque niveau étant adapté à un temps de la pathologie, traitement de fond, traitement de crise...

Achat = 349 euros tous frais compris

Test = location  essai 49 euros pour 40 jours.

Les électrodes s’achètent à part par la suite, mais 5 sont fournies.



oxygène

Seuls les neurologues peuvent en prescrire


les compléments alimentaires

 

 

 

Quelques compléments alimentaires ont fait l'objet d’études limitées dans la prévention des migraines. Ils sont reconnus comme une alternative aux traitements classiques sans que la preuve de leur efficacité ait été confirmée.

 

Il est recommandé aux femmes enceintes de rester très prudentes.

Ou Riboflavine, la dose recommandée est de 400 mg par jour en plusieurs prises. Il faut souvent 2 ou 3 mois pour juger de son efficacité.

Diarrhée, fréquent besoin d'uriner.

C'est anti-oxydant important pour de nombreuses fonctions cellulaires de base. La dose recommandée est de 3 fois 100 mg par jour.

Diarrhée, nausée, maux d'estomac

(effets secondaires assez rares)



Magnésium

C'est un minéral important pour de nombreuses fonctions du corps. Il s'associe à des récepteurs spécifiques du cerveau impliqués dans la migraine.

Le citrate de magnésium est la forme la plus recommandée à raison de 400 à 600 mg par jour. C'est le mieux toléré.

Diarrhée


la pétasite

A été retirée du marché dans de nombreux pays en raison des effets secondaires rares mais toxiques.



la grande camomille

Elle est traditionnellement utilisée en prévention de la migraine.

Troubles digestifs, saignement, déconseillée aux personnes prenant des anticoagulants ou qui présentent des troubles de la coagulation ainsi qu'aux femmes enceintes.


les compléments alimentaires qui n'ont pas bénéficiés d'études

De nombreuses autres plantes sont traditionnellement utilisées. Seul un professionnel peut vous conseiller judicieusement en fonction de votre état de santé. Il faut veiller aux interactions entre elles ou avec vos médicaments. Par exemple, le pamplemousse ou le millepertuis sont déconseillés en association avec d'autres médicaments. Gardez à l'esprit que les plantes aussi peuvent donner lieu à des effets secondaires ou se révéler dangereuses comme la Pétasite. Fuyez les prétendus professionnels qui prétendent le contraire.

 

Source : International migraine foundation.


octobre 2018